Guren ~ Le pétale sacré du Lotus Rouge

Lorsque le Divin disparaîtra, le ciel s'assombrira et l'Harmonie deviendra Chaos...Qui a Guren se souvenait de cette antique prophétie ? Et pourtant...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La forge

Aller en bas 
AuteurMessage
Game Master
Maître du Jeu
avatar

Masculin Messages : 184
Date d'inscription : 13/09/2017

Feuille de personnage
Barre de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: La forge   Mer 20 Sep - 11:12

Besoin de retaper votre épée, ou de limer les sabots de votre monture ? (Ou peut-être même les vôtres, si un Centaure erre par ici...!)
Le forgeron vous accueillera avec bienveillance, et ne vous demandera pas rémunération contre ses services.
Revenir en haut Aller en bas
http://guren.forumotion.asia
Ko' Baasha-Ra
Conteuse
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/09/2017

Feuille de personnage
Barre de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La forge   Sam 16 Déc - 4:31

Les ruelles

Je remerciais chaleureusement le marchand qui laissa sa bête aux soins du forgeron. J'observais patiemment son travail sur l'antérieur de la jument qui renâclait paresseusement.
Ce dernier m'observait vaguement alors que j'observais minutieusement les fers qui pendaient aux crochets métalliques positionnés sur l'un des murs de l'atelier. Je m'approchais du feu au centre de la forge, les braises aux couleurs vives et les flammes vigoureuses réchauffaient ma carcasse meurtrie.
Quelques épées gisaient là, mais l'homme précisa qu'elles n'étaient que de vieilles ruines dont on ne pouvait plus rien tirer.
"si vous voulez vous équiper, il y a une armurerie, assez proche d'ici. Vous y trouverez votre bonheur"
Je le remerciais et patientais calmement que la jument au crin blond soit enfin prête.

"Bien, que vous faut-il?" c'est avec un ravissement mal dissimulé que je lui fis part de ma requête, le forgeron était probablement le seul personnage ici bas qui ne m'ait pas dévisagé un seul instant.

"j'aurai besoin de... Fers? Pour arpenter vos chemins pavés, jusqu'ici je voyageais sur du sol meuble..."

L'homme inspecta donc mes sabots avant de les parer, puis, prit grand soin de choisir des fers à ma taille. La taille des clous qu'il envisageait d'enfoncer dans la corne de mon pied me fît frissonner, mais la pose, contre tout attentes, fût tout à fait indolore.

Il ne souhaita pas de règlement, alors, soulagée d'avoir des jambes enfin fonctionnelles, je pris la direction de l'armurerie en m'enfonçant dans les ruelles

L'armurerie
Revenir en haut Aller en bas
Ko' Baasha-Ra
Conteuse
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/09/2017

Feuille de personnage
Barre de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La forge   Sam 16 Déc - 6:35

[quote="Ko' Baasha-Ra"]Les ruelles

Je remerciais chaleureusement le marchand qui laissa sa bête aux soins du forgeron. J'observais patiemment son travail sur l'antérieur de la jument qui renâclait paresseusement.
Ce dernier m'observait vaguement alors que j'observais minutieusement les fers qui pendaient aux crochets métalliques positionnés sur l'un des murs de l'atelier. Je m'approchais du feu au centre de la forge, les braises aux couleurs vives et les flammes vigoureuses réchauffaient ma carcasse meurtrie.
Quelques épées gisaient là, mais l'homme précisa qu'elles n'étaient que de vieilles ruines dont on ne pouvait plus rien tirer.
"si vous voulez vous équiper, il y a une armurerie, assez proche d'ici. Vous y trouverez votre bonheur"
Je le remerciais et patientais calmement que la jument au crin blond soit enfin prête.

"Bien, que vous faut-il?" c'est avec un ravissement mal dissimulé que je lui fis part de ma requête, le forgeron était probablement le seul personnage ici bas qui ne m'ait pas dévisagé un seul instant.

"j'aurai besoin de... Fers? Pour arpenter vos chemins pavés, jusqu'ici je voyageais sur du sol meuble..."

L'homme inspecta donc mes sabots avant de les parer, puis, prit grand soin de choisir des fers à ma taille. La taille des clous qu'il envisageait d'enfoncer dans la corne de mon pied me fît frissonner, mais la pose, contre tout attentes, fût tout à fait indolore.

Il ne souhaita pas de règlement, alors, soulagée d'avoir des jambes enfin fonctionnelles, je pris la direction de l'armurerie en m'enfonçant dans les ruelles

Les ruelles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La forge   

Revenir en haut Aller en bas
 
La forge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guren ~ Le pétale sacré du Lotus Rouge :: Guren :: Le Printemps d'Anjali :: Helaya-
Sauter vers: